La plagiocéphalie

La plagiocéphalie est une déformation du crâne qui risque de survenir dans certaines conditions :

  • Le torticolis du nourrisson, ou une rétractation musculaire du SCOM. Vous pouvez le remarquer si le bébé tourne la tête plus facilement d'un côté que de l'autre, par exemple.
  • Le bébé dort toujours du même côté.
  • Les grossesses multiples (jumeaux).
  • Les complications à la naissance : Césarienne programmée ou non, ventouses, forceps, les accouchements longs (le bébé reste coincé).
  • La persistance de bosse(s) séro-sanguine(s) plus d'une semaine après la naissance.

Il existe plusieurs types de déformations du crâne :

Ces déformations, même relativement légères, ne se résolvent JAMAIS par elles-mêmes et sont définitives passé l'âge de 2 ans ! Elles vont affecter le développement de l'enfant et l'intégration de ses réflexes archaïques, tant au niveau de la coordination sensorimotrice, que dans la régulation des émotions (en effet, les méninges sont innervées par le vague). Elles risquent également de perturber le développement du maxillaire (mâchoire du haut) et de la mandibule (mâchoire du bas), les fonctions de mastication, de déglutition, de ventilation, le placement de la langue et des dents, et par la suite, l'ensemble de la posture. Elles peuvent enfin être à l'origine de comportements parasites comme le serrage ou le grincement des dents, le rognage des ongles, ou la succion du pouce au delà de 5 ans (en effet, les méninges sont aussi innervées par le nerf trijumeau).

Des solutions simples

  • Consulter un ostéopathe le plus rapidement possible après la naissance, à titre préventif, et éventuellement curatif. Le faire examiner régulièrement ensuite.
  • Varier la position du bébé pour dormir.
  • Décorer le lit (ou autre support) et placer des jouets de tous côtés, et pas d'un seul.
  • Varier la position du lit (ou autre support), afin que les stimulations sensorielles susceptibles de l'intéresser ne parviennent pas toujours du même endroit.
  • Effectuer un bilan postural et des réflexes archaïques si la plagiocéphalie n'a pas été prise en charge à temps.