Que traite le posturologue ?


Certains problèmes liés à la posture sont évidents, comme la scoliose ou les genoux "en dedans". Mais savez vous qu'il en existe d'autres ?

- La migraine ophtalmique,

- Les vertiges avec ou sans nausées,

- Le bruxisme (grincer des dents) et le clenching (serrer les dents, bien souvent sous stress),

- Certaines formes d'acouphènes,

- Le mal de dos (lombalgie, dorsalgie), à la nuque (cervicalgie), aux articulations (épaule, coude, genou), les torticolis,

- La perte d'équilibre, ainsi que les chutes et les entorses à répétition.


La Posturologie est la science de ces symptômes lorsqu'ils ne sont pas causés par une maladie ou par une lésion, ou lorsque celles-ci sont moindres que ce qui est éprouvé par le patient.

A savoir que les nausées provoquées par le migraines ne sont pas directement liées à la posture.


Qu'est-ce que la posture ?


La posture est l'agencement tonique (mise sous tension musculaire) des différentes parties de notre corps par rapport à l'attraction terrestre (la gravité) sur laquelle s'appuient nos interactions avec notre environnement (les intentions, les émotions et les actions). En plus simple, des muscles spécialisés (les muscles posturaux) empêchent notre corps de s'écrouler sous l'effet de la pesanteur.

Pour observer la posture, il ne suffit pas de demander à quelqu'un de se tenir debout sans bouger (cette position naturelle s'appelle l'attitude). La posture ne s'observe que dans une position précise qui a la propriété de faire apparaître uniquement la régulation du tonus postural.

Les déséquilibres du tonus postural conduisent à de nombreux troubles que le Docteur Henrique Martins DA CUNHA a rassemblés sous le terme de "Syndrome de Déficience Posturale".

Pour gérer notre posture et le tonus postural, notre système nerveux s'appuie sur 4 sources d'information (les capteurs posturaux) :

  • La proprioception interne, c'est à dire les informations qui proviennent de l'intérieur de notre corps et qui nous renseignent sur notre position dans l'espace.
  • La plante des pieds qui perçoit nos appuis au sol.
  • Les muscles qui permettent de bouger les yeux (les muscles oculomoteurs).
  • La position de la mâchoire du bas (la mandibule) qui règle finement la position de la tête.

Les posturologues traitent les déséquilibres posturaux par podologie proprioceptive (semelles), par orthoptie (rééducation ou prismes), par occlusodontie (gouttières prescrites par un dentiste ou un orthodontiste), par kinésithérapie, ou par ostéopathie.

Selon la Posturologie, les déséquilibres du tonus postural et les troubles sont causés par un asynchronisme des capteurs posturaux qui enverraient des positions différentes de notre corps dans l'espace. Mais les posturologues n'expliquent pas pourquoi les capteurs deviennent asynchrones chez les uns et pas chez les autres.


La psychoposturologie : Une conception différente du Syndrome de Déficience Posturale

Pour la Psychoposturologie, le mauvais fonctionnement des capteurs posturaux fait partie des symptômes liés aux conditions de naissance et aux anomalies de développement fonctionnel précoce du système nerveux (durant les 18 premiers mois de la vie).

Initialement, le Docteur Da Cunha traitait ses patients à l'aide de mouvements, et accessoirement par des appareillages si ça n'était pas suffisant. On ne sait malheureusement pas grand chose sur ces exercices, d'où ils les a tirés, ni de leurs influences précises sur le système nerveux. Toutefois, ils ont des ressemblances avec ceux de la Kinésiologie Educative (développés par l'américain Paul Dennison), et plus largement avec ceux de la Somatics (vaste mouvement européen et américain issu de l'éducation physique).

Ancrée dans cette longue tradition psychosomatique enrichie par les découvertes les plus modernes en neuropsychologie développementale, la Psychoposturologie considère que les troubles posturaux sont causés principalement par une défaillance de la proprioception interne et de la régulation de tonus en général, qui obligent les capteurs posturaux (extéroceptifs) à dysfonctionner. 

Ce ne sont pas les capteurs qui déséquilibrent la posture, et la posture déséquilibrée qui crée à son tour les symptômes. C'est une difficulté générale du système nerveux à réguler correctement son activité qui crée à la fois un déséquilibre de la posture, un asynchronisme des capteurs posturaux, les symptômes du Syndrome de Déficience Posturale, et bien d'autres symptômes encore qui ne sont pas pris en compte par la Posturologie.

Dès lors, les appareillages (semelles, gouttière ou prismes) ne peuvent attaquer le problème à sa source. Le Psychoposturologue utilise d'ailleurs uniquement des stimulations sensorielles, des mouvements et un massage profond des fascias.


La plupart des douleurs ne sont pas directement liées à la posture, notamment lorsque l'imagerie médicale (radio, scanner, etc.) ne révèle rien d'anormal. Elles peuvent être plutôt causées par les fascias. Tandis que leur résistance aux traitements classiques (kinésithérapie, ostéopathie) et leur répétition peuvent être très souvent attribuées à des reflexes archaïques mal contrôlés.

Pour en savoir plus sur les origines des anomalies de la proprioception interne, vous pouvez consulter les pages ci-dessous :


Programmez maintenant votre rendez-vous téléphonique